Pluie & Sortilèges Index du Forum
 
 
 
Pluie & Sortilèges Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Invité es-tu inscrit(e) sur le doodle de Octobre/Novembre ou Décembre/Janvier?
Histoires d'humains
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pluie & Sortilèges Index du Forum -> La Campagne -> Pathfinder, L'éveil des seigneurs des runes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Simon N


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Mar - 19:22 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Partie du 03/03/17

Encore une bourgade humaine … Comment font-ils pour vivre dans des lieux si dénués d’harmonie ? Et pourquoi m’a-t-Elle envoyé ici ?
Au moins suis-je arrivé au bon moment, avec ce festival, je devrais pouvoir trouver quelqu’un qui pourra me renseigner.



J’ai passé ma première journée à les observer : cette ville semble plus saine que les dernières que j’ai fréquentées. Les gens ne passent pas leur temps à regarder dans leur dos et ils ont plus le profil de travailleurs. Cela devrait faciliter les contacts.
La fête en elle-même fut semblable à toutes les autres auxquelles j’ai eu l’occasion de participer. L’objectif est simple : faire croire au peuple qu’il peut faire confiance à ses dirigeants et vivre heureux. Au moins la venaison du Cerf-Blanc fut une agréable surprise, entre la maitrise de la cuisson et la finesse des épices. Mais je sais très bien que je ne dois pas m’habituer à ce genre de vie, je n’y ai plus le droit maintenant.

Malheureusement, la fête fut gâchée par un surprenant raid gobelin en plein milieu du centre-ville. Je me félicite d’avoir gardé mes habitudes, mon poste d’observation m’a permis de comprendre le danger dès son apparition. Pas que cela ait beaucoup compté, il est vraiment difficile de tirer sur d’aussi rapides et petites cibles au milieu de la foule. J’ai pu au moins sauver quelques âmes. D’autres personnes se sont levées pour combattre, et ce premier raid fut vite circoncit.
Néanmoins, l’affaire n’était pas terminée puisque des cris nous apprirent que les gobelins s’étaient diffusés dans la ville. Le second combat fut plus complexe, incluant notamment un de leur chaman. Cédant à un sentiment d’urgence, j’ai essayé de le tuer malgré la foule, mais un pauvre hère a reçu ma flèche dans l’épaule. Elle ne serait vraiment pas contente si Elle m’avait vu …
Une charge aussi héroïque que catastrophique des deux combattants de mêlée de notre groupe du moment a permis de dégager la foule et j’en profitais pour tirer une deuxième flèche, qui manqua encore une fois. S’ensuivi une mêlée confuse ou tirer à l’arc devint une gageure. Quand le guerrier humain affaibli par le sortilège du chaman reçu plusieurs coups de poignards et s’effondra, je décidai de me joindre à la mêlée pour détourner l’attention de nos adversaires. Grâce aux sortilèges de nos camarades, le nain et moi-même avons pu terminer le combat.
Alors que je me précipitais sur le guerrier humain pour vérifier son état et le soulager de ses blessures, le nain m’éructa de ne pas lui tirer dessus. Je ne l’ai pourtant pas touché. Il n’a jamais dû participer à une bataille avant ce jour, cela expliquerait également sa grande habileté au combat … Pour réparer ma faute, je soignais également le malheureux qui avait reçu ma flèche.

Je profitais de ce moment pour observer mes compagnons du jour :
un autre archer elfe mais dont l’allure ne correspond pas à celle d’un combattant
un guerrier humain maniant une impressionnante hache, qui doit causer des dommages terribles lorsqu’il touche son but
un combattant nain aussi adroit que réfléchit
deux mages humains dont un lâche qui impose aux animaux de combattre pour lui
Le guerrier nain coupait les têtes de nos adversaires avec une rigueur qui confine au fanatisme. Encore qui pense que son symbole sacré lui donne tous les droits.

Mais à peine avions nous eut le temps de récupérer de notre combat, qu’un autre cri retentissait un peu plus bas dans la ville. Ce troisième combat fut le plus bref de tous, grâce notamment au guerrier humain dont les coups confirmèrent mon intuition. Le noble que nous venions de sauver nous invita à passer à l’auberge du Cerf-Blanc le lendemain pour nous remercier.
À la fin du combat, nous revînmes vers la cathédrale. Là, la Maire de la ville tenta de nous remercier et quand le nain fit la démonstration de toute la finesse de son caractère à grand renforts de moulinets de têtes de gobs décapitées, je décidais d’aller aider les blessés regroupés dans la cathédrale. Une fois l’esclandre terminé, je quittais la ville, n’ayant pas les moyens d’une chambre à l’auberge du Dragon rouillé et préférant ne pas importuner mes compagnons. Arrivé aux portes de la ville, un garde m’interpela et me proposa de dormir à la caserne. Un regard aux alentours (la nuit était déjà commencée) ainsi qu’un soupir de lassitude imprévu me convainquit de rester dans la protection toute relative de la ville ...



Le lendemain, nous allâmes rejoindre le noble dans son auberge. Pour nous remercier, il nous offrit des bourses d’or. Une telle générosité est aussi rare qu’appréciable. Il nous invita également à une partie de chasse au sanglier le surlendemain. Je n’ai jamais chassé le gros gibier, je suis curieux de voir comment cela se déroulera.

Le seul évènement notable de la journée fut la convocation par la Maire du groupe qui s’est dressé contre le raid gobelin. Une fois entré dans la salle du conseil, je remarquais immédiatement la présence d’une elfe, à l’attitude martiale indéniable, que la Maire nous présenta comme Shalélu Andosana, une éclaireuse au service du village. La Maire nous expliqua que le comportement des gobelins changeait, et qu’ils commençaient à s’unir contre les humains. Shalélu nous fit une description des différentes tribus gobelines vivant aux alentours. Ces différentes tribus ne posaient jusque-là que très peu de problèmes étant donné qu’ils passaient le plus clair de leur énergie dans des luttes de pouvoir internes. Le rassemblement des tribus ne pouvait donc signifier qu’une seule chose : une créature (ou un groupe) a réussi à fédérer les tribus, soit par la force, soit par des moyens plus fins. Autre détail inquiétant, la tombe de l’ancien prêtre local a été profanée, et ses restes ont disparu. Il faudra penser à faire un prisonnier la prochaine fois, cela nous permettras peut-être d’en apprendre plus. En conséquence de quoi, la Maire nous a demandé de rester en ville pour rassurer la populace et participer à sa défense pendant que le prévôt allait demander des renforts.

La journée a également été marquée par la nouvelle célébration de la cathédrale, quelque peu plus morose que la première. Les autorités nous ont cités comme défenseurs de la ville, ce qui fait que les gens nous considèrent comme des héros. Ce sentiment est nouveau pour moi, et même si j’ai peine à croire qu’ils soient incapables de se défendre eux-mêmes contres de simples gobelins, cette situation est plutôt agréable.
La nuit venue, plutôt que d’assistée à la représentation de théâtre que je devinais d’un ennui mortel, j’ai choisi de me rendre au cimetière. L’autre elfe, Bo-Lalthir, a voulu m’accompagner. Nous sommes hélas rentré bredouille, je n’ai pas réussi à retrouver les traces des gobelins de l’autre côté de la muraille, je ne suis même pas certains qu’ils soient passés par là … Mon compagnon n’a pas eu plus de chance dans sa tentative de retrouver des traces de rituel magique.
L’autre avantage de la célébrité, c’est que j’ai pu obtenir une chambre au Dragon rouillé sans rien débourser !



Le troisième jour à Pointesable a commencé par la chasse au sanglier. Le noble nous a donné à tous un cheval, ce qui prouve que cet homme possède une fortune considérable. Par contre, j’aurais pensé qu’il serait plus avisé : il ne savait rien de la chasse !! J’ignore pourquoi, mais tout le monde a considéré que la responsabilité de cette chasse me revenait …
Une fois la trace du sanglier débusquée, nous avons essayé de le contourner pour le rabattre vers ceux qui s’étaient postés pour le recevoir. Notre discrétion fut telle que la bête nous repéra bien avant que nous ayons pu l’encerclée et elle s’enfuit en contournant mes compagnons. J’en profitais pour lui lancer une flèche, ce qui permettrait de le suivre plus facilement. Après avoir suivi la trace sanguinolente jusqu’au bosquet suivant, nous avons opté pour une stratégie plus brutale : encercler et attaquer. Encore une fois, la bête nous pris de court et chargea avant que nous nous soyons déployés. Toutefois, cette charge rata et notre compagnon nain en profita pour lui placer un bon coup de hache. Une salve d'attaque à distance plus tard, elle s’écroula pour ne plus bouger.
Cet épisode semble avoir plu à l’humain, je fus pour ma part soulagé lorsque la souffrance de cette pauvre bête pris fin. Nous avons ramené notre « trophée » à Pointesable, et le noble a voulu l’offrir à l’auberge du Cerf-Blanc. Le chef a fait une drôle de tête en voyant l’animal, peut-être achète-t’il sa viande déjà froide …

À peine avions-nous pris congé de l’auberge, une femme est venu en pleur demander notre aide, elle craignait qu’une créature non identifiée rode chez elle. À notre arrivée, je restais dehors pour étudier d’éventuelle piste, quand rapidement des bruits de lutte ont éclaté. Quand j’ai reconnu le langage gobelinoïde, j’ai crié à mes compagnons de ne pas le tuer pour la faire prisonnier. Rien n’y a fait, il était mort avant que j’arrive. Cette petite saloperie s’était en fait cachée sous la maison, en creusant un trou à travers l’armoire et le sol de la maison. il va maintenant falloir vérifier que d’autres surprises n’attendent pas les habitants de cette ville ...
_________________
Souffle d'une lame dans la nuit
Danger qui rôde
Comme une onde de plaisir


Dernière édition par Simon N le Mar 21 Mar - 13:39 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Mar - 19:22 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Mar - 20:30 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Avec toutes ces versions, on va finir par se demander si nous étions tous à la même table Mr. Green Mr. Green
_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !
Revenir en haut
Benoit L
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 015
Localisation: Octeville
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 13:21 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

encore une fois, j'adore

cela me permet aussi de voir que certaines choses, bien que présentée de la même manière, ont était perçues de manières différentes et ... cela promet de grands moments pour les parties futures Smile
_________________
Méthode complète pour sculpter un éléphant: D'abord prendre un gros bloc de marbre
Ensuite enlever tout ce qui ne ressemble pas à un éléphant
Revenir en haut
Christophe J
Référent / Modo

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 230
Localisation: Tourlaville
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 21:36 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

J'aime beaucoup, on sent bien l'elfe avec ses préjugés. Smile
Revenir en haut
Kévin L


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2016
Messages: 119
Localisation: Equeurdreville
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 22:53 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Simon N a écrit:

deux mages humains dont un lâche qui impose aux animaux de combattre pour lui


dit l'elfe qui ne peut chasser sans son oiseau
Revenir en haut
Simon N


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 00:23 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Déjà, si je pouvais attaquer avec, ça serait bien XD
_________________
Souffle d'une lame dans la nuit
Danger qui rôde
Comme une onde de plaisir
Revenir en haut
Marc H
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 208
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 01:04 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Ca se mange sinon. Rolling Eyes
_________________
Le MJ, c'est comme le capitaine.
C'est le seul maitre à bord après Dieu.
Et comme j'crois pas en Dieu.
Revenir en haut
Basile L


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2016
Messages: 149
Localisation: Teurthéville-hague
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 12:00 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Simon N a écrit:
Cette charge rata et lui fut fatale : un coup de hache et deux flèches plus tard, elle s’écroula pour ne plus bouger.

Et un trait de glace, important les deux points de dégâts!
Revenir en haut
Simon N


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 13:42 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Ah oui c'est vrai, je corrige ça Wink

...
Toi le shoanti, je t'ai à l'oeil !! (et puis honnêtement, je suis pas sur qu'on fasse un repas à 6 dessus ^^')
_________________
Souffle d'une lame dans la nuit
Danger qui rôde
Comme une onde de plaisir
Revenir en haut
Benoit L
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 015
Localisation: Octeville
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 14:05 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

dans quelques niveaux si

ou alors quand tu auras trouver un don fameux
_________________
Méthode complète pour sculpter un éléphant: D'abord prendre un gros bloc de marbre
Ensuite enlever tout ce qui ne ressemble pas à un éléphant
Revenir en haut
Simon N


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 21:15 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

oui, merci MJ ^^
mais je parlais de de la journée passée (en même temps mon pet taille P niv 1 avec la moitié de ses PV, j'ai moi-même envie de l'appeler Vaillant ) XD
_________________
Souffle d'une lame dans la nuit
Danger qui rôde
Comme une onde de plaisir
Revenir en haut
Simon N


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 13:38 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

Partie du 17/03/17

Suite aux évènements des jours précédents, nous n’avions plus que deux choix :
- Enquêter sur le grand chambardement, un évènement survenu dans le passé du village pendant lequel plusieurs personnes (dont l’ancien prêtre dont la dépouille a été volée)
- Attaquer les gobelins pour circoncire la menace
Comme la seconde option n’était pas envisageable sans renforts, nous avons été voir un vieux « sage », qui fait office de mémoire et de puit de science du village. Malheureusement, il s’est avéré qu’il ne s’intéressait à l’histoire du village qu’à cause de son phare en ruine, construit à l’époque Thassilonienne. Tout ce qu’il a pu nous dire c’est que le grand chambardement s’est produit il y a 5 ans, ça a été une nuit de carnage : le prêtre et sa famille brulés avec l’église, il y eu en environ 30 morts et une femme parmi les cinq grandes familles s’est jetée du haut d’une falaise. Il s’agit de la même famille que celle de la patronne du dragon rouillée, il faudra creuser la question.
NB : Le vieil ermite est un lanceur de sort qui a contré le sort de notre ami elfe sans le moindre effort, et qui a visiblement pas mal voyagé puisqu’il semble être au fait des us et coutumes nains et elfiques.
Abandonnant le « sage » à sa recherche de cailloux antiques, nous sommes retournés à la taverne déjeuner. Ce faisant, nous avons rencontré un itinérant, que le nain a ramené à notre table plus ou moins de force. Ce dernier a alors décidé de venir avec nous pour enquêter sur les évènements en cours. Au cours du repas, je décidais de demander à Ameiko si elle connaissait la femme qui s’était jetée du haut de la falaise il y a 5 ans. Elle me répondit qu’il s’agissait de sa mère, puis s’en alla, visiblement blessée. Il va falloir que j’arrête de côtoyer le nain, je deviens aussi sociable que lui …

L’après-midi, nous avons décidé de visiter l’ile du découpeur, puisque tout le monde semblait craindre l’endroit. La visite fut une totale perte de temps, plus personne ne fréquentait ce lieu depuis longtemps. Le soir nous avons pu glaner quelques renseignements supplémentaires auprès de la serveuse : Ameiko a un demi-frère, Tsuto, qui travaille à la verrerie. Et la meilleure : c’est un semi-elfe. On comprend mieux pourquoi c’est le bazar dans leur famille ! Au moins, on sait quoi faire demain …



Le jour suivant a démarré en beauté : Ameiko avait disparu après avoir été convoquée par son frère durant la nuit. Nous nous sommes donc rendus à la verrerie pour vérifier. Une fois là-bas, il s’est avéré que le nain versait dans l’infiltration avec autant de réussite que les gens de sa race … Après avoir défoncer une porte, nous nous sommes retrouvés devant 8 gobelins et un demi-elfe, probablement Tsuto. N’ayant pas vraiment le temps d’analyser la situation, je décidais de tuer des gobelins en attendant de voir ce qu’allais faire Tsuto. Il a tiré sur notre camarade des clans et, quand il a reçu une flèche à son tour, il s’est enfui. Je me suis élancé à sa recherche, mais je n’ai pas réussi à retrouver sa piste. Bo-Lalthir, qui m’avait suivi, a été plus heureux que moi et a trouvé un passage vers un sous-sol. Nous sommes descendus, mais il n’y avait toujours pas de piste.
En bas, nous avons trouvé Ameiko, vivante mais inconsciente. Pendant que le nain s’occupait d’elle, nous avons décidé de continuer sur un chemin de terre-battue, visiblement un tunnel creusé. Un nouvel embranchement plus tard, nous nous sommes divisés en deux duos : le combattant des clans blessé et moi nous dirigeâmes vers la mer, tandis que les deux autres poursuivaient dans le tunnel. Une fois sorti à l’air libre, j’essayais encore de trouver des traces, mais personne n’étais passé par ici récemment car le sable était vierge. De retour dans les tunnels, nous croisâmes Bo-Lalthir, gravement blessé, qui nous expliqua avoir été attaqué par … un monstre et que le barde était toujours là-bas, inconscient. Aldruhar et moi partîmes donc à la recherche de notre infortuné compagnon, mais avant que nous ayons fait plus de quelques centaines de mètres, le monstre nous tomba dessus. Une fois abattu, je dois reconnaitre que le terme de monstre lui correspondait plutôt bien.

Après avoir récupérer le barde et fait les premiers soins à mes deux compagnons, nous sommes rentrés pour nous soigner et apporter la dépouille du monstre au « sage » pour qu’il l’analyse. Il s’avère qu’il s’agissait d’un rejeton du pêché : une aberration, créée par une magie ancestrale et aujourd’hui manipulée par les puissances maléfiques. Kranak nous fit part de ses découvertes dans les papiers de Tsuto : ce-dernier complotait pour attaquer le village avec les gobelins. Cependant, des forces plus sombres étaient à l’œuvre. Tsuto évoquait la présence de démons, notamment le culte de la déesse Lamashtu.
Mes compagnons m’expliquèrent qu’il s’agissait de la déesse des créatures monstrueuses. Ceci expliquait la présence de la créature que nous avions tuée. Il évoquait également la présence d’un quasit, un petit démon spécialisé dans l’infiltration et d’une succube, une puissante femme démon capable de contrôler l’esprit des gens. Ainsi, il se pouvait que les démons puissent déjà être présents dans la ville. Devant l’urgence, nous décidâmes de repartir vers les sous-sols. Cette fois, il fut décidé d’un commun accord que nous ne nous séparions plus. Une fois de retour dans les tunnels, nous avançâmes jusqu’à atteindre une salle construite de main d’homme et non plus simplement creusée dans la terre. Cette salle comportait 3 couloirs et une statue représentant une femme avec un corsèque et un livre. Cette statue ne semblait pas à l’effigie d’une divinité démoniaque, ce qui signifie que ce complexe devait être plus vieux que les incidents des dernières années.
Notre cher camarade des clans fut visiblement impressionné par la statue, si bien qu’il tenta d’attraper son arme avant que quiconque ai pu essayer de l’en dissuader. Une fois qu’il l’eu empochée, nous continuâmes le long du corridor de gauche jusqu’à une salle contenant un autel de marbre noir avec un liquide noirâtre à l’intérieur. Notre bon prêtre nain nous invectiva vertement de ne pas toucher à cette eau, bien que qu’un tel acte me parut dénué de tout sens logique. La salle suivante était de dimensions impressionnantes : environ 30 mètres de longueur pour 15 de large et 6 de haut. Son centre comportait un large bassin décoré de crânes. Au fond de la salle, un petit être ailé était penché au-dessus d’une petite vasque en pierre : il s’agissait d’un quasit, les démons avaient bel et bien infiltré Pointesable !!
Dès qu’il nous aperçut, ce dernier se mit à invoquer des créatures et à disparaitre. Lorsqu’il comprit que cette manœuvre ne lui permettrait pas de vaincre, il lança un sort de frayeur avant de me charger au corps-à-corps. Adruhar me rejoint et s’illustra de par sa résistance alors que Kranak restait comme pétrifié, j’avais pourtant eu l’impression que nous avions été les deux seuls à résister au sort de peur du démon. Au terme de ce combat éprouvant, nous sommes remontés au village pour nous soigner, évacuer le poison de nos corps et prendre du repos pour les mages.



Le lendemain, dès que les mages furent prêts au combat, nous retournions dans les sous-sols. Cette journée fut celle des armes tranchantes et des flèches sifflantes, aucune créature ne réussit à nous opposer une quelconque résistance !! Nous avons trouvé dans l’ordre chronologique :
- Une salle remplie de cellules vides dans laquelle nous avons tué encore deux rejetons du pêché.
- Une petite salle comportant trois cellules en pierre avec des diagrammes et les squelettes humains déformés.
- une salle garnie de nombreuses fosses et un gobelin mutant, ce-dernier fut promptement coupé en deux par un magistral coup de hache naine. Les fosses comportaient des zombies que nous avons détruits systématiquement.
- Une salle circulaire rouge remplie de sortilèges et d’objet magiques.
- Enfin, une petite salle comportant une créature nommée vargouille, qui fut relativement facile à tuer.
Une fois les sous-sols purgés de la souillure démoniaque, nous sommes retournés en ville pour faire part aux autorités de nos découvertes. Il faut également impérativement retrouver Tsuto, même s’il a probablement déjà fui vers un camp gobelin ou une autre tanière …

Maintenant que j’y pense, les sous-sols comportaient également deux escaliers ascendants mais éboulés. Peut-être sera-t-il intéressant de vérifier où est-ce que ces escaliers débouchaient ?
_________________
Souffle d'une lame dans la nuit
Danger qui rôde
Comme une onde de plaisir
Revenir en haut
Benoit L
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 015
Localisation: Octeville
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 15:10 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

nickel

par contre un ascendant et un descendant Smile
excellent
_________________
Méthode complète pour sculpter un éléphant: D'abord prendre un gros bloc de marbre
Ensuite enlever tout ce qui ne ressemble pas à un éléphant
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 15:18 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

C'est vrai que la deuxième journée nous a vu nettement plus efficaces. Quand nous sommes organisés, ça marche mieux. Il va falloir sérieusement penser à relever les fp mon petit Benoît, parce que , à partir de maintenant, nous allons traverser les ennemis tels une horde de koalas enragés !! Rien ne nous arrêtera(à part peut-être les brouettes, mais ça c'est au moins fp 16…)

_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !
Revenir en haut
Benoit L
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 015
Localisation: Octeville
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 15:22 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains Répondre en citant

clair on a vu la différence entre 1 rejeton a 2 non préparés, et même 2 rejetons à 5 préparés

t'inquiète pas, c'est toujours le dernier point de vie qui fait mal et tu en fut très proche Smile
_________________
Méthode complète pour sculpter un éléphant: D'abord prendre un gros bloc de marbre
Ensuite enlever tout ce qui ne ressemble pas à un éléphant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:29 (2017)    Sujet du message: Histoires d'humains

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pluie & Sortilèges Index du Forum -> La Campagne -> Pathfinder, L'éveil des seigneurs des runes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com