Pluie & Sortilèges Index du Forum
 
 
 
Pluie & Sortilèges Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Invité es-tu inscrit(e) sur le doodle de Octobre/Novembre ou Décembre/Janvier?
Journal de Bo-Lalthir Finwelel
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pluie & Sortilèges Index du Forum -> La Campagne -> Pathfinder, L'éveil des seigneurs des runes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 13:23 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Jour 1 (partie 1 - 3 mars 2017)

Quelques semaines déjà que j'ai quitté la forêt. Je n'ai ,jusqu'à aujourd'hui, croisé aucune personne qui pourrait être assez folle ou courageuse pour m'accompagner dans mon entreprise. Les événements de la journée m'ont permis de rencontrer des étrangers dans les circonstances violentes qui forment les héros :
Aldaran, un elfe de la forêt de Meriani, meilleur pisteur qu'archer
Océane, une petite humaine pour le moins charmante, dotée de pouvoirs magiques
Aldruhar, un féroce barbare
Emeric, un humain, sûrement un magicien lui aussi
Kranak Brisenklum, un nain au caractère particulier, piètre guerrier mais aux capacités de soigneurs indéniables.

Mais commençons par le début...


Je suis arrivé à Pointesable en début de matinée. Par un heureux hasard, la journée est marquée par une grande fête à l'occasion de l'inauguration d'une cathédrale d'un genre particulier, plutôt que d'être édifiée en l'honneur d'une seule divinité, il s'agit d'une temple œcuménique où chaque culte y est représenté.

La foule en liesse a été réunie sur le parvis de ladite cathédrale où les différentes personnalités locales ont pris la parole. Déverin, l'édile locale qui s'est félicitée que tous les habitants de la ville aient répondu à l'appel de la fête. Ces célébrations sont donc bien un événement hors norme... que la vie habituelle de ces créatures doit être triste ! Ensuite Bélor Cigüe, le prévôt a quelque peu refroidi l'ambiance en rappelant à tous les règles de bienséance et d'ordre. Cirdag Drocus , un barde local et meneur d'une troupe de théâtre a pris la suite et a, par son entrain et un certain talent, galvanisé la foule avant de céder la parole au prêtre qui a lancé officiellement les festivités dans un lâcher de papillons.

J'ai un peu arpenté les rues dans l'espoir de découvrir quelque chose d’intéressant sur la culture humaine. Sans grand succès malheureusement. Leurs mets et leurs amusements sont vulgaires et dénués de sens. Je me suis assis à l'une des meilleures tables, semble t il, de la ville... c'était effectivement meilleur que les commerces des rues, mais cela souffrait d'un manque cruel de raffinement. J'ai assisté à une débauche de quantité, mais certainement pas de qualité. Le festival de Macahon, puisque c'est ainsi qu'il se nomme, a duré toute la journée jusqu'à ce qu'une retraite aux flambeaux conduise la population sur l'esplanade de l'édifice religieux. Le prêtre est de nouveau monté sur l'estrade et c'est au moment où il réclamait le silence que la fête a pris un tour inattendu
Avant qu'il n'inflige un probable très long et inintéressant discours, des cris de terreur ont retentit sur la place et un mouvement de panique s'est emparé de la foule : : quelque monstre ou événement diabolique était venu troubler les festivités.

Je dois bien avouer ne pas avoir décelé immédiatement quelle était l'origine du trouble. J'ai dû monter sur une table et à ce moment, j'ai compris mon erreur. Nul dragon, ogre ou troll n'attaquait la population, mais des gobelins... simplement des gobelins ! Alors que la majorité des humains couraient tel des âmes perdues pour s'enfuir, quelques autres ont décidé de lutter. Ne pouvant me résoudre à reculer face à d'aussi insignifiantes créatures, je me suis joint à eux.

Alors qu'une flèche tirée par Aldaran se plantait dans la tête d'un gobelin, le tuant instantanément , un aigle est apparu sur le champ de bataille. Cherchant une cible des yeux, j'ai tué d'une flèche un gobelin qui fuyait Kranak, ce dernier s'est, à mon étonnement, acharné sur le cadavre et l'a décapité. Ce n'était que le début ! Le chaos s'est installé sur la grande place du village, Aldruhar en a littéralement coupé un en deux dans le sens de la hauteur, répandant entrailles et viscères sur la nourriture exposée alors qu'un rayon glacé en a terrassé un autre, avant que le nain n'ait eu le temps de le frapper. Il a recommencé le même manège en séparant la tête du corps du cadavre.

La place s'est bientôt retrouvée nettoyée de ces bestiole, mais le combat se poursuivait dans les rues adjacentes. Plusieurs humains étaient au prises avec des gobelins, dont l'un avec un tam-tam, probablement un chaman. Au milieu de la foule dense, Aldaran a planté une flèche dans le bras d'un humain par maladresse, je note qu'il faudra que je me tienne loin de sa ligne de mire ! Alors qu'Océane poursuivait son harcèlement au moyen de ses rayons de givre, Aldubar a chargé dans la mêlée, dès son arrivée il a été accueilli par deux coups vicieux des gobelins et d'un sortilège d'aveuglement lancé par le chaman, que j'ai immédiatement tué pour le punir de son insolence !
Kranak s'est de nouveau distingué dans une charge aussi vaine qu'inesthétique qui a malgré tout eu le mérite de disperser la nuée de badauds qui se se mettait entre mes cibles et mon arc.

J'ai tué un autre gobelin qui venait de porter un coup vicieux terrassant Aldrubar. Aldaran a, de façon assez surprenante mais pas dénuée d'efficacité, abandonné son arc pour se jeter dans la mêlée, empalant un gobelin de sa lance. Tandis que je tuait un dernier gobelin pour cette journée, Kranak en décapitait un, vivant cette fois, avant de réserver le même sort à ceux tombés précédemment.

Dès le dernier gobelin tombé, Kranak a vertement tancé Aldaran pour une flèche qui l'aurait frôlé, le menaçant à mots à peine couverts. Il faudra que je me souvienne de ne pas tirer sur ses ennemis à moins qu'il ne me supplie.

A peine le temps de soigner les blessés et de relever le pauvre Aldruhar qu'une nouvelle scène de bataille nous attendait. Un peu plus loin, un homme était au prise avec plusieurs gobelins dont l'un monté sur un animal proche du chien. Est ce le goût du sang ou la frénésie de la bataille qui nous a guidé, je ne saurais dire, toujours est il que, n'ayant eu le temps que de faire de sommaires présentations, nous nous sommes rués à son aide.

Un nouveau combat d'une brièveté n'ayant égale que la violence déployée s'est déroulé sans que j'ai eu le temps d'intervenir. Kranak, Aldruhar et un aigle ont fait un carnage ! Aldurar a même découpé un gobelin et sa monture d'un même coup ! Emeric leur a dit quelque chose dans leur langue qui a fait fuir les derniers. Ils ont été lâchement fauchés dans le dos par Kranak et Aldruhar. Tant mieux, ça m'a évité de le faire !

L'homme au prise avec les gobelins s'est présenté sous le nom d'Aldern Guérenard. Il souhaite nous revoir demain à l'auberge du Cerf Blanc, pour nous récompenser de lui avoir sauvé sa vie. Quel triste individu.... ne se rend-t'il pas compte du caractère éphémère de son existence ?

Je me suis ensuite rendu dans le temple avec mes compagnons d'infortune. De nombreux blessés y recevaient des soins. La bourgmestre a souhaité nous remercier mais en a été empêchée par le comportement irrespectueux de Kranak. Il lui a tenu des propos tels que je ne peux décemment les mentionner dans ce journal Je ne m'explique pas cette attitude, est ce l'absence d'air dans les souterrains dans lesquels il a grandi qui a altéré ses facultés mentales ? Toujours est il qu'il faudra que je m'en tienne à l'écart si je ne veux pas être entraîné dans des histoires sordides.

Cette journée s'est terminée à l'auberge du Dragon Rouillé ; n'est ce pas un signe que ma quête est en bonne voie ?
Kranak et Aldruhar sont également descendus à cette auberge, mais j'ai préféré ne pas me joindre à eux.

_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Mar - 13:23 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 13:24 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Jour 2 (partie 1 - 3 mars 2017)

Jour 2

Cette journée a été beaucoup plus calme que la veille.

Les événements d'hier ont visiblement marqué les habitants qui voient désormais les étrangers qui ont combattu les gobelins comme des héros.

Je me suis rendu au Cerf Blanc où Aldern Guérenard nous avait demandé la veille de l'y retrouver pour nous remercier.
J'y ai retrouvé ceux avec lesquels j'ai aidé à chasser les gobelins de la ville. Après nous avoir donné une bourse d'or chacun, il nous a invité à participer à une partie de chasse au sanglier demain. Ça va être intéressant de voir comment les humains abordent la chasse

Alors que j'avais regagné l'auberge pour y écrire un parchemin, j'ai été convoqué par la bourgmestre, comme visiblement les autres participants à la mise en échec du raid gobelin.

Une fois devant elle, Kranak s'est encore illustré par son insolence et sa vulgarité crasse, insultant la première magistrate de la cité, coupant la parole et donnant son avis sur la sécurité de la ville alors que visiblement, on ne lui demandait rien. Une fois qu'il a été remis à sa place par le prévôt, il leur a été possible de nous expliquer ce qu'ils attendaient de nous. Alors que je pensais qu'ils allaient nous demander d'aller régler la question du problème gobelin, ils nous ont annoncé qu'ils souhaitent juste bénéficier de notre popularité pendant qu'il vont quérir du renfort dans uns ville voisine. En gros, ils souhaitent que nous patrouillions de façon très visible pour rassurer les citoyens.

Ils ont quand même expliqué le problème. Les cinq tribus gobelines qui sont installées dans la région et qui passaient leur temps à se combattre entre elles semblent s'être fédérées. Cela n'a bien sûr pas pu se faire sans l’émergence d'un individu puissant ou charismatique. Nous serions mieux utilisés à pourchasser les gobelins et à porter la mort jusque dans leurs camps, mais pour l'instant l'urgence semble être de protéger la ville.

Shalélu Andosana, une elfe au service de la ville qui fait office d'éclaireur, nous a dressé un rapide bilan de la situation sur les cinq tribus de gobelins
A l'ouest, les croqueurs d'oiseaux, menés par Brutasmuss, au sud les lèche-crapauds menés par Vorka, les boismoussus à l'est menés par Gugrut, les Picchardons sur l'île de la Tête Décapitée dirigés par Volpépite et la tribu des sept dents menés par Coruvus qui paraît vivre dans le dépôt d'ordures de la ville.

On nous a également informé que le corps d'Ezakiel Tobin, l'ancien prètre de la ville, a été extrait du cimetière durant l’assaut. Mort il y a cinq ans lors d'un événement inexpliqué où plusieurs villageois ont péri, rien ne semble expliquer pour quelle raison on aurait bien pu soutirer le corps du prêtre.

C'est donc au cimetière que j'ai commencé les investigations avec Aldaran à la nuit tombée. Dommage, je serais bien allé à la représentation au théâtre, mais finalement cela a été un mal pour un bien. J'ai cru comprendre que les autres « héros » n'ont encore une fois pas su se tenir. Ce n'est que partie remise.
Pas de trace de magie et pas de piste exploitable au niveau de la tombe. L'enquête démarre fort mal !

Nous avons un peu patrouillé et fait voir aux gardes et à la population que nous sommes aux aguets.

_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !


Dernière édition par Pierrick le Dim 5 Mar - 23:44 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 15:49 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Jour 3 (partie 1 - 3 mars 2017)

Je me suis levé tôt pour accompagner Aldern Guérenard , en compagnie des autres. Il a donné un cheval à chacun d'entre nous, cet humain a visiblement une grande quantité d''or à dilapider.

Cet Aldern n'avait cependant aucune expérience de la chasse et aucune idée de la façon de débusquer un sanglier. Après quelques péripéties nous en avons abattu un et mis fin à cette mascarade.

De retour en ville avec notre trophée, nous avons encore du secourir des villageois d'un gobelin. Celui ci avait niché au fond du placard d'une maison. A mon arrivée dans la chambre, il dévorait un père de famille devant son enfant. Kranak s'est battu avec lui pour récupérer le corps. J'ai hésité à l'aider, mais je n'ai pas pu courir le risque de le voir mourir : le gobelin se serait ensuite jeté sur le garçonnet. Après qu'on ait dératisé la pièce, Kranak a offert la quasi totalité de son or à la veuve, sans lui demander de faveur diverse comme je le présentais. Ce nain est particulièrement étrange.

La nouvelle qu'un nouveau meurtre a été perpétré par un gobelin va se répandre dans le village. Il va falloir songer à envoyer la garde avec des chiens dans chacune des maisons pour s'assurer que d'autres n'y sont pas cachés.

_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !


Dernière édition par Pierrick le Dim 5 Mar - 23:42 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Marc H
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 198
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 16:15 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Tu ne devais pas faire court très court ?
_________________
Le MJ, c'est comme le capitaine.
C'est le seul maitre à bord après Dieu.
Et comme j'crois pas en Dieu.
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 16:19 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Plus court que le premier jour...
_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !
Revenir en haut
Kévin L


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2016
Messages: 116
Localisation: Equeurdreville
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 17:05 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

excellent, tout le monde s'investi et on voit bien les différences de point de vue entre tout le monde, j'adore je sens qu'elle va me plaire cette campagne
Revenir en haut
Benoit L
Référent / Admin forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 1 004
Localisation: Octeville
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 6 Mar - 10:02 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

pareil, j'adore les différences de point de vue et rien qu'à lire on voit bien la psycho du personnage

continuez et les piéces de cuivre vont pleuvoir Smile
_________________
Méthode complète pour sculpter un éléphant: D'abord prendre un gros bloc de marbre
Ensuite enlever tout ce qui ne ressemble pas à un éléphant
Revenir en haut
Basile L


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2016
Messages: 149
Localisation: Teurthéville-hague
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 6 Mar - 15:35 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Excellent les différents points de vue. Bon du coup il va falloir que je m'y mette.
Revenir en haut
Simon N


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 238
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Mar - 18:11 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Ha ha ha pas mal, au moins nous avons deux elfes bien différents, c'est sympa Wink

Basile L a écrit:
Excellent les différents points de vue. Bon du coup il va falloir que je m'y mette.

Moi aussi dcomme ça, chacun le sien, on arrivera peut-être à retracer l'ensemble des aventures XD
_________________
Souffle d'une lame dans la nuit
Danger qui rôde
Comme une onde de plaisir
Revenir en haut
Christophe J
Référent / Modo

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 225
Localisation: Tourlaville
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 21:24 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Bravo, très beau résumé, les différentes versions se complètent bien.
Revenir en haut
Christophe J
Référent / Modo

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 225
Localisation: Tourlaville
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 21:25 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Basile L a écrit:
Excellent les différents points de vue. Bon du coup il va falloir que je m'y mette.


Je suis très curieux de te lire...
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 21:27 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

6 joueurs, 6 résumés !
_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !
Revenir en haut
Kévin L


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2016
Messages: 116
Localisation: Equeurdreville
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 21:41 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

à continuer comme ça ça va en faire de la lecture, bon pas trop mes résumé car plus de vendredi en commun avec benoît avant le moi de mai
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 18:35 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Jour 6 (partie 2 - 17 mars 2017)

Ces patrouilles dans la petite ville de Pointesable sont d'un ennui ! Cela fait maintenant deux jours que j'en arpente les ruelles crasseuses.

Aujourd'hui, nous avons un peu dévié de notre routine pour aller voir un historien qui vit à proximité d'un vieux phare et qui semble être le gardien de cette ruine même si je n'ai pas vraiment compris ce qu'il pouvait bien y avoir à garder. Bref, ce type est encore plus étrange que le reste des habitants de la cité. Il nous a expliqué que nous étions sur les vestige d'une ancienne civilisation (la Thassilonie) et il semblait rechercher une pierre particulière sans vraiment savoir à quoi elle ressemblait. A regarder Kranak et cet historien, je commence à me demander si ce n'est pas la compagnie des pierres qui rend fou...Il ne savait rien de bien précis sur les événements nommés dans le village comme étant "le grand chambardement", mis à part que 20 à 30 personnes ont été tuées, éviscérées, démembrées...et que la cathédrale a été incendiée avec le prêtre et sa famille à l'intérieure
Kranak, dans la discrétion qui le caractérise, a parlé de la disparition de la dépouille du prêtre alors que nous devions garder cet élément secret. Malgré que je lui ais rappelé que nous devions rester discret sur cette affaire, il a recommencé plus tard dans la salle commune de la taverne. Je craignais que ce nain ne soit à moitié aussi bête qu'il n'en avait l'air, et c'était déjà beaucoup ; j'ai peur de l'avoir gravement mésestimé sur ce plan...

A défaut d'avoir pu nous transmettre des informations intéressantes, l'historien nous a offert un thé excellent qui a au moins eu le mérite d'égayer ma journée.

J'ai procédé à quelques recherches sur ce grand chambardement en discutant avec les gens du peuple. Il semble qu'une sorte de culpabilité collective subsiste de cet événement qu'il voudraient tous passer sous oubli. Les quelques personnes qui m'en ont parlé expliquaient un ressenti de violence et de haine cette nuit là. Un ou plusieurs puissants mages auraient ils ensorcelé la population du village ? Je ne vois pas comment il est possible de déployer une telle puissance.

Nous avons fait, à l'auberge; la connaissance de Brered, une sorte de ménestrel ; ménestrel d'un genre tout particulier lui aussi puisque je n'en ai jamais vu d'aussi taciturne. Si ce concept de troubadour triste est répandu chez les humains, ça pourrait facilement expliquer les mines déconfites qu'ils arborent en toutes circonstances. Il nous a accompagné pour notre expédition du jour : l'exploration de l'île du découpeur. Ce nom plein de promesse n'est qu'une vaste exagération : point de découpeur et point d'île (tout juste une presqu'île). Il ne restait dessus que les restes d'un vieux camp de pirates et les décombres de la tête du vieux phare qui a dû s'écrouler il y a des siècles. La seule chose notable est que toutes ces pierres respiraient la magie et avaient été façonnées par de puissants sortilèges.

Al Daran a essayer de questionner Ameïko sur la mort de sa mère durant les événements qui ont marqué la ville. Elle a semblé bouleversée et n'a pas souhaité en parler avec nous, peut être que son frère sera plus loquace. Il vivrait dans une vieille verrerie en bord de plage nous irons le voir demain.

_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !


Dernière édition par Pierrick le Lun 20 Mar - 19:00 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Pierrick


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 471
Masculin

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 18:35 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel Répondre en citant

Jour 7 (partie 2 - 17 mars 2017)

Nous avons été réveillés par la servante halfeling qui s'inquiétait de l'absence d'Ameïko, sa maîtresse. J'ai d'ailleurs pensé qu'elle avait fini sa nuit dans la couche d'un client, mais ce n'est manifestement pas le genre de la maison... Une lettre découverte dans sa chambre laissant supposer qu'elle était à la verrerie, nous avons anticipé notre visite des lieux de quelques heures, sans prendre le temps de nos sustentations matinales.
Nous avons également appris de la servant que Tsuto était un demi elfe naît de deux parents humains...Son père a du être ravi d'avoir une femme suffisamment belle pour plaire à un membre de mon peuple ; à la réaction de mes compagnons, j'ai compris que ce n'ai pas ainsi que ce genre de chose est ressenti chez les humains. Quelle race étrange !

Sur place, nous avons été accueillis par des gobelins et Tsuto qui ne souhaitait visiblement pas nous voir chez lui. Un combat s'est immédiatement engagé et Tsutos s'est enfui après que j' lui ai décoché une flèche qui aurait dû le tuer. Le temps de mettre une terme à l'inutile existence des gobelins que le demi elfe avait pris la fuite.
Nous avons retrouvé Ameïko, inconsciente, retenue captive dans une geôle.Kranak est resté avec elle.

Est ce l'ivresse du combat qui a guidé mes pas, je ne le sais, mais toujours est il que je me suis retrouvé à poursuivre Tsuto dans les méandres d'un sous-terrain, seulement accompagné du ménestrel (Aldruhar avait accompagné Al Daran qui souhaitait visiblement s'occuper de son volatile). C'est donc à deux que nous nous sommes engouffrés dans les tunnels obscurs et qu'une créature démoniaque, que j'ai d'abord pris pour une goule, nous y attendait en embuscade. Elle presque tué Brered et j'ai bien failli moi aussi y laisser ma peau J'aurais pu m'en sortir en laissant Brered à son triste sort mais alors qu'essayais de lui porter le coup de grâce le monstre m'a asséné un coup qui m'a laissé au bord du trépas.Je ne dois ma vie qu'a un coup du sort. J'ai juste eu le temps de retrouver Aldruhar et Al Daran pour les envoyer chercher mon compagnon d'infortune avant que celui ci ne soit dévoré par ce que nous avons identifié plus tard comme étant un rejeton du péché.

Les combats dans les souterrains sont une spécialité qui ne nécessite plus de préparation. Il n'y a pas d' échappatoire, chaque combat commencé se solde par la mort d'un des opposants.Il faudra que je me montre plus prudent à l'avenir, y compris dans le choix des gens avec qui je me risque à ce genre d'affaires.

Après que nous ayons reçu des soins, nous nous sommes tous retrouvés à l'auberge. Kranak nous a fait part de ce qu'il avait découvert dans la verrerie alors que j'étais parti tel un chien fou à la poursuite de Tsuto. Il nous a fait part de son analyse des documents découverts qu'il a pu enrichir grâce à ses connaissances dans les panthéons existants. Nous avons manifestement contre nous un ennemi organisé en lien avec des créatures démoniaques. Le nom de Lamajtu une divinité de la folie et du cauchemar adorée par les monstres a été cité. L'évidence de connections entre "le grand chambardement" et les événements actuels est maintenant clair. Le projet est de livrer Pointesable aux démons et aux flammes. Quelques divergences de stratégie entre les différents chefs gobelins paraissent retarder ce plan, mais ça paraît imminent. Tsuto parle également d'une Mualia qui serait son amour ? Kranak a évoqué la possibilité que ça pourrait être une succube. Il s'est d'ailleurs montré assez surprenant une nouvelle fois, il paraît beaucoup plus raisonné que ne le laisse pensé ses prises de parole à l'emporte pièce. Je l'ai peut être jugé un peu vite.


Nous sommes retournés dans ce souterrain pour en apprendre plus.Il semble qu'il s'agisse d'un ancien complexe, peut être de la civilisation Thassilonienne, il faudra en parler à l'historien du phare. Aldruhar s'est distingué en profanant une statue de bronze, il voulait lui ravir l'arme qu'elle tenait, malgré l'assurance que je lui ai donnée que celle ci n'était pas magique. Puisqu'il n'était pas possible de l'en dissuader, nous l'avons laissé se livrer à ses déprédations.

Nous avons affronté un démon qui nous a donné du fil à retordre. En plus d'invoquer des créatures pour nous combattre, il disparaissait sans cesse pour réapparaitre là où nous nous y attendions le moins. Nous avons fini par le vaincre, mais épuisés par ce combat nous sommes rentrés nous reposer.

_________________
Mange un castor, tu sauveras un arbre !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:11 (2017)    Sujet du message: Journal de Bo-Lalthir Finwelel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pluie & Sortilèges Index du Forum -> La Campagne -> Pathfinder, L'éveil des seigneurs des runes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com